Nos belles régions, Politique toc

Un autre avenir est possible

L

a Belgique connait en ce moment des soubresauts politiques qui ne sont pas sans rappeler ceux que connait une cellule avant la mitose, nonobstant la diffĂ©rence fondamentale que chaque Belge n’aura pas Ă  se diviser personnellement en deux avant la duplication. Dans ce contexte, il existe en Wallonie un parti rattachiste dont le but est l’intĂ©gration de ce territoire Ă  la France dans le cas de l’indĂ©pendance de la Flandre. Il s’agit lĂ  d’une stupiditĂ© totale Ă  laquelle nous, Nordistes, nous opposons vivement. Nous pensons que la frite ne doit pas se transformer en croissant ou la bière en vin ! Pourquoi, tant qu’on n’y est, ne pas rajouter des bras et une quequette de taille Ă©norme Ă  la Tour Eiffel et la renommer Kreukelig-Pis pour quelle puisse faire ses besoins dans la Seine ? En tant que PrĂ©sident du RASFLEBLEBLE de la rĂ©gion Nord-Pas-de-Boulot, je m’y oppose !

Nous, au RASFFLEBLEBLE, le Rassemblement des Flandres Françaises Loyales et Eternelles Ă  la Belgique Libre, ElĂ©gante, Bienheureuse, Lumineuse et EmerveillĂ©e, nous dĂ©fendons une position totalement opposĂ©e, et nous pensons qu’il serait temps de rattacher le Nord de la France Ă  la Belgique ! Nous le disons haut et fort : nous en avons assez d’ĂŞtre mĂ©prisĂ©s par Paris ! Nous aussi, voulons le droit d’ĂŞtre mĂ©prisĂ©s par les Flamands !

Nous aussi, nous avons un accent bizarre ! Nous aussi, nous n’avons pas d’avenir ! Nous aussi, nous avons perdu l’espoir ! Nous aussi, nous cumulons problèmes sociaux et impasse Ă©conomique au sein d’un ancienne rĂ©gion minière ! Nous aussi, nous sommes pauvres ! Nous aussi nous avons de forts d’analphabĂ©tisme adulte ! Nous n’en pouvons plus de vivre des aides sociales françaises, alors qu’il serait si bon de grever l’Ă©conomie flamande en vivant Ă  ces crochets !

La seule thune qu’on a, on l’a mise dans le nom de BĂ©thune ! Et vous croyez qu’on ne pourrait pas participer Ă  l’amoindrissement de la Flandre ? Pourquoi est-ce que tous les problèmes viendraient toujours des Wallons ?! Ça peut tout Ă  fait ĂŞtre aussi notre faute, Ă  nous ! On ne nous mĂ©prise pas assez, en France ! Dès qu’il y a un problème, un meurtre, ou une joggeuse qui disparait, c’est toujours la faute des arabes, des roms des noirs ou des homos, jamais la nĂ´tre ! Comme je le disais Ă  ma femme de 12 ans, qui est aussi ma nièce : « On a les dents pourries, mais on n’est pas assez moches, ou quoi ? On n’a pas la tĂŞte de l’emploi ? Enfin, « la tĂŞte de l’emploi », la « tĂŞte de l’assedic », comme on dit chez nous. C’est quand mĂŞme incroyable ! »

DĂ©jĂ  que nous avons disparu des Ă©missions sur les cas-socs de TF1, il nous reste quoi, Ă  nous ? Vous n’allez pas me dire que j’ai dĂ©pensĂ© tout l’argent des aides sociales pour tuner ma bagnole pour rien ? Moi aussi j’ai fait Tournai ma sĹ“ur pour rien ?  Les mères qui traitent leurs fils de huit ans de « sales petits enculĂ©s de fils de pute », complètement bourrĂ©es, Ă  10h du mat’, ça ne compte pas ?

Amis Wallons, vous êtes nos frères, faites-nous une petite place sous les crachats flamands !
Amis Flamands, quelle gloire y a-t-il Ă  s’envoler sans boulets aux pieds ? Laissez-nous vous ralentir !
Amis Belges, acceptez notre intégration à la Belgique sous le nom de Province du Nord-Pas-de-Boulot !

Tout est prĂŞt pour notre intĂ©gration Ă  la Belgique. Voici l’Ă©cusson royal officiel de la nouvelle province belge du Nord-Pas-de-Boulot !
(Nous proposons de ne pas nous rendre compte avant 2072 que cette région Nord se trouvera au Sud du Royaume.)

Non, mesdames, messieurs, trucs-informes-noyĂ©s-dans-l’alcool-qui-dorment-au-fond, une autre voie est possible ! Et c’est pour toutes ces raisons que nous rĂ©clamons solennellement le rattachement de la rĂ©gion française appelĂ©e Nord-Pas-de-Boulot Ă  la Belgique ! Rejoignez-nous dans notre combat, et soutenez notre juste cause !

/Arsijn Van Sparberg an der fellein, Président du RASFLEBLEBLE

Mots-clefs :, , , , ,

S'il vous plaîiit, c'est pas pour manger mais quand même... un p'tit partage ?

Laisser un commentaire

2 commentaires pour “Un autre avenir est possible”

  1. Whoeuh, lotre, comen il hinsulte le Nord ! Moi j’aimeraient pas…

  2. Chti dit :

    Mi z’autes, eu’l drapĂ´ jvin’l mettre sur min carriĂ´l ke g tuneR lĂ´