Illusions Perdues, Monde merveilleux

L’amour est enfant de Bohème, qui n’a jamais jamais connu la vasectomie…

E

st-ce que le cursus que j’ai choisi me permettra d’avoir un métier qui me plaît ? Voilà une question que devrait se poser toute personne avant de commencer ses études. Je ne me la suis pas posée avant d’obtenir un BTS de métiers du bois, de commencer une licence de musicologie, d’enchaîner sur un master d’histoire allemande du XVième siècle, et d’arracher un doctorat de physique moléculaire. A 30 ans, il était trop tard, et l’évidence me sauta aux yeux avec la douceur dont fait preuve un bouchon de champagne en sortant de sa bouteille : trouver un emploi dans un orchestre spécialisé dans les instruments allemands en bois du XVième siècle dont les morceaux évoquent le romantisme du balai des électrons autour du noyau des atomes ne serait pas facile. Si c’était à refaire, je jure que comme un adolescent de quinze ans boutonneux au rire agaçant dont les dents partent dans tous les sens et qui sent le fennec, cela ne se reproduirait pas. Je prendrais un cursus qui m’assurerait un futur immédiat, comme le coaching en suicide. Néanmoins, il est des métiers qui sont simples à atteindre, et qui assurent une belle carrière et une belle situation dès qu’on a su y rentrer. Mais est-ce là tout ? Une fois trouvé un beau métier, ne risque-t-on pas de tomber sur un nouvel écueil ? Existe-t-il des métiers qui empêchent de trouver l’amour ? 

Si jamais vous arriviez à obtenir une belle situation dans un de ces métiers, voici comment ruiner votre vie sentimentale afin que son absence vous laisse suffisamment de temps pour faire carrière. Si vous rêvez de vous lancer dans un tel métier, voici de quoi freiner vos ardeurs. Si vous ne travaillez dans aucun des métiers suivant, voici un répertoire pour vous renouveler et ne pas avoir à vous moquez pour la énième fois des fonctionnaire qui ne font rien et des cheminots qui font grève alors que ce ne sont rien qu’un groupe de privilégiés. Si vous êtes vous-même fonctionnaire ou cheminot privilégié, voici des munitions pour vous moquer de ceux qui se moquent de vous pendant que vous lisez ceci au lieu de travailler ou pendant que vous défilez dans les rues en nous prenant en otage. Enfin, si vous avez échoué à entrer dans un tel métier, voici ce dont vous avez besoin pour vous dire que cet échec n’en est finalement pas un, si le fait de profiter de toutes les femmes que ces gens-là ne peuvent pas avoir n’était pas suffisant.

Historien : si jamais vous parvenez à exercer le beau métier d’historien, il vous sera à jamais imposé d’avoir une relation stable, car vous ne parviendrez jamais à vous abstenir d’appeler les seins de votre conquête « Karl Marx » et « Trotski, » fracassant la relation comme si un pic à glace était tombé dessus.

Géographe : maintenant que vous êtes parvenu au sommet de votre métier en écrivant le chapitre « Les villes d’Afrique » du nouveau manuel Hatier destiné aux élèves de cinquième, il vous reste possible de tout gâcher en voulant envoyer un sms à votre meilleur ami en évoquant votre dernière conquête comme « celle qui a une chatte étroite comme le détroit de Gibraltar », et en vous trompant de destinataire pour l’envoyer à qui vous savez.

Constitutionnaliste : vous avez tout : l’argent, l’oreille des puissants, des beaux bouquins en cuir dans votre bibliothèque contenant toutes les constitutions de la Moldavie. Seulement voilà, impossible de ne pas gâcher un beau repas aux chandelles avec traiteur et bougie organisé sur un beau lac de montagne par LA question qui fâche : est-ce l’article 11 ou l’article 89 qu’il faut utiliser au moment de choisir le prochain endroit où l’on passera les vacances, et le recourt à l’article 49 alinéa 2 se justifie-t-il pour imposer une semaine de vacances dans les terrils du côté de Lens ?

Géologue : ah, quel bonheur d’attirer une nouvelle conquête visiter sa collection de pierres précieuses. Des améthystes, des opales, des rubis, « -Et celle-là ? » « - Oh, celle-là, je l’aime beaucoup, c’est celle qu’on a retirée de ma vessie. »

Lutin du père Noël : vous êtes habillé en vert, et vous travaillez dans un endroit entouré de cadeaux où resplendit une douce lumière chaude. Vous travaillez du matin au soir et du soir au matin sans discontinuer pour faire plaisir à tous les petits enfants le soir de Noël. Malheureusement, votre engagement auprès du Père Noël vous empêche tout engagement au sein du Parti Communiste Chinois, et vos cent quarante heures de travail hebdomadaires ne vous permettent pas de trouver de partenaire.

Avocat : vous êtes brillant, vous parlez bien, vous vous faites un max de thune… Ah, si seulement vous n’aviez que défendu les violeurs pédophiles multirécidivistes du Nord, ça aurait peut-être marché, mais malheureusement, vous mentez, vous portez une robe, vous êtes habillé tout en noir, mais sans le style classique dark-vadorien qui charmait tant les princesses.

Allumeur de réverbère : Tous les… Non ! Vous ne voulez vraiment pas savoir pour l’allumeur de réverbère ! En plus, ça vous gâcherait le seul métier de rêve qui vous reste…

/Arsène Sparfell, cupidon polemployesque.

Mots-clefs :, , , , , , , ,

S'il vous plaîiit, c'est pas pour manger mais quand même... un p'tit partage ?

Laisser un commentaire

Un commentaire pour “L’amour est enfant de Bohème, qui n’a jamais jamais connu la vasectomie…”