Interludes, Les bien belles expressions du français

Accorder la main de sa fille

D

ans la civilisation occidentale, le mâle de quarante ans célèbre son accession à la sagesse en accordant la main de sa fille. Pour cela, l’homme se prépare longtemps à l’avance. Dès votre plus jeune âge, trouvez une partenaire agréable ( ni trop grande, ni trop petite. La prendre avec une belle main.) Aimez-la beaucoup, et soyez agréable avec elle. Veillez alors à avoir rapidement descendance, jusqu’à l’obtention d’un être dépourvu de sexe masculin.

Pensez à vérifier dès lors qu’elle dispose d’appendices supérieurs complets, sinon vous risqueriez de vous retrouver démuni par la suite. Engraissez-la .Mettez-lui des moufles en hiver. Évitez de l’intéresser aux métiers inappropriés ( choisissez un métier où l’usage des mains ne pose pas de problèmes…plutôt…. boulangère que découpeuse-de-jambon-à-la-boucherie. Jongleuse ne convient pas non plus, car l’on trouve toujours un type pour proposer de jongler avec des tisons enflammés. )

Lorsqu’elle sera arrivée à l’âge adulte, il faudra que vous ayez recours  à un professionnel. Celui-ci doit être beau, grand, musclé, et avec un beau sourire. Il séduira votre fille, tandis que vous le détesterez. N’oubliez pas ce point ! car il solidarisera votre fille à son quémandeur-de-main. Si vous ne le faisiez pas, elle pourrait faire sa mijaurée, et proposer que vous n’accordiez qu’un doigt à son soupirant. De la même manière, gardez la main de sa mère à l’abris des regards de sa fille, car vous pourriez lui faire peur inutilement.

Le professionnel vous demandera alors la main de votre fille. Accordez-la lui, mais veillez bien à la couper proprement, pour éviter la septicémie. Si vous disposez de plusieurs spécimens, ne pas confondre. Autre précaution utile, tentez préalablement de déterminer la latéralisation de votre progéniture.

Une fois cette petite formalité réalisée, vous deviendrez un homme accompli, et pourrez vous lancer, pas trop tardivement, si vous avez procédé de la manière adéquate, dans votre bonne crise de la quarantaine.

/Arsène Sparfell, Maître Capello du XXIième siècle.

P.S. : pensez à adhérer à une ligue ultracatholique contre le divorce, sinon votre fille risquerait  fort de ne plus jamais pouvoir jouer de piano.

Mots-clefs :, , ,

S'il vous plaîiit, c'est pas pour manger mais quand même... un p'tit partage ?

Laisser un commentaire

Un commentaire pour “Accorder la main de sa fille”